Le saviez-vous?

Félix HOUPHOUËT-BOIGNY
(Côte d’Ivoire)

Monsieur HOUPHOUËT-BOIGNY est un député français toujours réélu de 1944 à l’indépendance de son pays. Il est alors nettement situé à gauche, « compagnon de route » des communistes. Il se rapproche cependant du centre et du centre gauche (Robert Schuman, François Mitterrand), participant à tous les cabinets ministériels de la France de 1956 à 1959. À ce titre, il participe à la rédaction de la loi-cadre Defferre sur l’autonomie des colonies africaines (1956) puis de la constitution de la Ve République française (texte sur Wikisource). Mais le projet de De Gaulle de Communauté franco-africaine qu’il soutient fait long feu. Lors de la proclamation de l’indépendance de la République de Côte d’Ivoire (7 août 1960).

Fonctions gouvernementales d’Houphouët Boigny en France

Ministre Délégué à la présidence du Conseil du gouvernement Guy Mollet (du 1er février 1956 au 13 juin 1957)
Ministre d’État du gouvernement Maurice Bourgès-Maunoury (du 13 juin au 6 novembre 1957)
Ministre de la Santé publique et de la Population du gouvernement Félix Gaillard (du 6 novembre 1957 au 14 mai 1958)
Ministre d’État du gouvernement Pierre Pflimlin (du 14 au 17 mai 1958)
Ministre d’État du gouvernement Charles de Gaulle (du 1er juin 1958 au 8 janvier 1959)
Ministre d’État du gouvernement Michel Debré (du 8 janvier au 20 mai 1959)
Ministre conseiller du gouvernement Michel Debré Debré (du 23 juillet 1959 au 19 mai 1961)

Le 27 novembre 1960, Félix Voyage du général de Gaulle en Côte d’Ivoire : le La Fondation HOUPHOUËT
Houphouët-Boigny devient le Général accompagné par Félix Houphouët-Boigny (à A Yamoussokro
premier Président de la gauche) à Abidjan le 25 août 1958.
République de Côte d’Ivoire © Archives La Documentation française – Service
indépendante. d’information de Côte d’Ivoire.
© Archives La Documentation
française – Service
d’information de Côte d’Ivoire.

Lire dans www.charles-de-gaulle.org

Laisser un commentaire